Article Inaugural

Ceux qui connaissaient mon site observeront qu’il a changé et qu’il comporte désormais ce blog, que je m’efforcerai d’alimenter régulièrement. Certains y trouveront peut-être une information pouvant les intéresser, j’en serais flatté. Pour cet article inaugural, évoquons l’un des aspects de la relation entre l’avocat et son client qui, le plus souvent, rend le premier moins sympathique (voire définitivement antipathique) aux yeux du second : la finance, ou plus exactement l’argent versé pour honorer (d’où le terme « honoraires »). Il faut reconnaître que cette question est empoisonnante et qu’il est rarement agréable de l’aborder, ce d’autant qu’il a été interdit à la Profession d’établir un barème, au nom de la liberté des prix et de la libre concurrence…Résultat, sans repères, il n’est pas aisé d’apprécier la cherté (plus rarement l’indigence, mais ça arrive) du coût de la prestation proposée ou demandée. Il est vrai qu’un dossier apparemment simple peut vite se révéler très compliqué, l’inverse étant tout aussi vrai. Le mieux demeure donc de se mettre au préalable bien d’accord avant l’engagement des diligences, lesquelles débutent par l’analyse du dossier, des pièces, de la question posée. La clarté et la transparence supposent l’établissement d’un devis puis d’une convention d’honoraires, ce qui est parfois fastidieux lorsque l’on est confronté à l’urgence d’une situation ou d’une demande. Pour autant, tentons de nous astreindre à cette discipline et n’hésitez surtout pas à nous y rappeler.

GM

Catégorie: Articles